chemin de vie, Femmes & Carrières, Spiritualité

S’affranchir des définitions pour vivre | by Iris & Co

Bonjour les Déesses,

Aujourd’hui j’ai voulu partager avec vous un article de IRIS du site irisandco.fr

Elle aborde le sujet de sortir de nos carcans et de nos croyances pour créer entièrement ce qui nous tiens à cœur sans se poser la question si ça rentre dans un cadre déjà existant. Nous sommes invités à changer les paradigmes et à créer sans limite. Notre seule limite c’est nous qui nous la mettons ….. ou non….

Nous évoluons dans un environnement voué à être redéfini, transmuté. Il en est de même pour nos modes de fonctionnement inconscients. Dans cet article, les guides m’ont invité à vous parler d’un mode de fonctionnement que nous avons tous.  Ce mécanisme est niché dans notre inconscient, difficilement identifiable car ce mécanisme est une habitude prise depuis petit. Pourtant ce mécanisme inconscient, nous empêche de dévoiler nos ailes et d’avancer vers ce qui est libérateur de notre être profond.

Nous sommes entourés de mots, de définitions. Pour chaque mot que nous employons et pensons se loge dans notre inconscient, dans nos croyances, un contexte, un environnement, en d’autres termes un cadre. Chaque fois que nous employons un mot s’amorce dans notre esprit, tout un tas d’imaginations, de préconçus, qui nous pousse à concevoir un mot d’une telle manière et non d’une autre manière.

L’exemple pris par les guides pour amorcer ce sujet, est celui des métiers, notamment ceux que l’on conçoit dans nos croyances respectives, comme relevant de métiers « spirituels », ceux que l’on case dans la catégorie mission de vie. Le rôle de votre âme dans cette incarnation peut être tout et n’importe quoi, ce n’est pas seulement être thérapeute, médium ou énergéticien… Elle peut être là également pour implanter de nouvelles valeurs en devenant mécanicien ou boucher… Seul l’appel du cœur compte pour identifier ce pourquoi on est venu.

Dans chaque mot qui définit un métier se cache toute une boite à outil qui devient vite une contrainte.

Je prends les métiers de thérapeute comme exemple. Dans une définition commune un thérapeute est celui qui aide les autres, les accompagne vers un mieux être. Mais la définition, pour notre inconscient, ne s’arrête pas là. Notre inconscient visualise, et place pour chaque mot, chaque métier, un environnement, une manière d’être, de faire, d’évoluer, une manière de pratiquer. Ce qui nous amène, lorsque l’on souhaite se lancer vers l’appel du cœur, à vouloir rentrer dans les cases, alors qu’une autre partie de nous souhaiterait s’en libérer et être libre de créer.  Ainsi, lorsque nous pensons consciemment à un métier de thérapeute, notre formatage inconscient se réveille, et nous montre : un cabinet, une table, une chaise, un bureau, telle décoration, une salle d’attente, une liste de rendez-vous… L’inconscient voit tellement de personne agir de cette façon, qu’il est presque inconcevable pour lui d’imaginer pratiquer ce métier d’une autre façon, pourtant nous avons conscience de toutes ces envies qui surgissent, de la manière dont on voit les choses.   Dans ce processus de s’immiscer dans un cadre, notre légitimité en prend un coup également, nous nous pensons pas légitimes de faire telle ou telle chose si la manière dont on conçoit un métier ne rentre pas dans le cadre que notre inconscient visualise.

Dans un contexte de nouveau paradigme  nous sommes invités à briser les cadres, et à créer sous l’énergie de l’éclate totale ce qui nous tient à cœur, de la manière dont on aimerait créer cette chose. Nous sommes des êtres de multiples possibilités, nous sommes tout à fait capables de créer à notre manière et non parce que l’extérieur fonctionne comme ceci ou cela. Nous avons cette capacité d’innovation, les guides le savent et nous invitent à le voir et à acter en ce sens.

Identifions nos préconçus, nos croyances, pour ensuite arriver à en sortir, par l’identification et la mise en action de nos valeurs, de la manière dont on voit les choses. Si vous souhaitez vous lancer dans un tel ou tel métier, ou juste créer ou faire quelque chose (comme méditer, faire un soin, écrire etc…), prenez le temps de vous demander quelles croyances s’immiscent dans vos réflexions, observez lorsque vous vous dites « j’aimerai bien faire ça mais… Ce n’est pas comme cela que ça fonctionne, il faut ci, il faut ca, normalement on fait comme ça etc… ». Observez comment au fond de vous, vous concevez telle action. Si vous vous voyez être thérapeute assis sur un pouf dans un jardin entouré de dix yorkshires et un perroquet, que cette idée vous fait vibrer dans le cœur et dans le corps, alors ceci est juste pour vous. Vous avez le droit de concevoir et de créer  une vie farfelue à souhait tant que celle-ci vous rend libre et heureux.

« Voyez grands » est ce que nous disent nos guides. Nous sommes là pour incorporer dans le quotidien de nouvelles façons de penser et d’agir, autant commencer par nous-même :), transmutons nos modes de fonctionnements pour incorporer dans notre vie de la légèreté d’esprit et une énergie de liberté.

Iris

*** Delphine DS ***

 

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 647 abonnés et Recevez en exclusivité toutes les Vidéos et Articles du Blog

 

Tagged , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *